Accueil Vie de l'entreprise Comment gérer les clients difficiles ?

Comment gérer les clients difficiles ?

-

La gestion de la clientèle en général n’est pas une chose aisée. Et gérer les clients difficiles se révèle encore plus complexe, mais pas impossible. Voici 4 façons d’apaiser vos clients les moins faciles.

Gérer les clients difficiles en se rendant disponible

Une formule est devenue célèbre dans l’univers du marketing : « le client est roi« . Cela doit donc se manifester par une disponibilité polie envers cet individu dont la fidélisation permet de garantir un ROI à votre entreprise.

À ce titre, certains dispositifs techniques permettent d’accroitre le taux de réponse en entreprise. Il s’agit principalement du Serveur Vocal Interactif (SVI), de l’Automatic Call Distribution (ACD) ou encore du chatbot (pour assurer les communications de base).

Dans tous les cas, le client expose un peu plus vite ses préoccupations, surtout s’il s’agit de réclamations. Un client difficile aura surtout du mal à patienter longtemps pour un service, et ne manquera pas d’en faire une publicité désagréable.

Développer l’esprit d’écoute

Dans une entreprise, le personnel chargé de la clientèle rencontre différents types de clients difficiles. Entre l’indécis, le méfiant ou encore le colérique, l’esprit d’écoute permet d’entendre et de comprendre les différentes préoccupations posées.

Face au client difficile, l’esprit d’écoute a surtout l’avantage d’optimiser le temps de discussion tout en permettant d’apporter une solution ponctuelle à un problème précis.

D’après une étude Nielsen-McKinsey, 33% des clients sont prêts à recommander une entreprise lorsque le service client est rapide.

Personnel chargé de clientèle au téléphone.

Savoir résoudre le problème

Il est bien de se rendre disponible et de savoir écouter. Mais pour un client difficile, le plus important est la résolution de sa préoccupation. Cela impose à l’entreprise d’avoir des solutions pratiques et pérennes à porter de main.

On recommande ainsi une orientation rapide des clients en fonction des compétences demandées. Par ailleurs, il est possible pour une entreprise de diriger ses clients vers une autre, si elle se retrouve dans l’impossibilité de satisfaire un service dans le bon délai.

Aussi, une entreprise avertie doit pouvoir constituer une base de données autour de ses clients. Les différentes interactions entre les deux acteurs répertoriées permettront d’apporter des réponses adaptées à chaque sollicitation. Cet aspect est crucial dans les domaines techniques.

Rompre les relations avec les clients difficiles

Si l’objectif de cet article est de savoir gérer les clients difficiles, il n’est pas question de se surpasser face à un client devenu toxique. En effet, écouter, se rendre disponible et savoir résoudre les problèmes de manière efficace sont surtout l’expression de bien d’autres qualités.

À juste titre, une relation client qui vire au conflit empiète sur la réputation de votre société. Savoir rompre dans de bons termes est une solution de dernier recours qu’il vous faut savoir gérer avec professionnalisme.

Dans certaines entreprises, des spécialistes sont recrutés pour s’occuper de ces cas complexes. Entre le droit et la psychosociologie, tout est bon pour garder un client ou aussi s’en séparer sans trop de grabuge.

Savoir gérer un client difficile est une réalité que les entreprises rencontrent au quotidien. C’est surtout le client non satisfait qui devient complexe à satisfaire. C’est pourquoi toutes les entreprises doivent y veiller scrupuleusement.

Le mot de la fin

La gestion de la clientèle est déjà un défi en soi. Mais elle devient encore plus complexe lorsqu’il s’agit de gérer des clients difficiles. Cependant, il est important de reconnaître que malgré cette difficulté, des stratégies efficaces peuvent être mises en place pour apaiser ces situations délicates. Les quatre approches présentées fournissent un guide utile pour naviguer avec succès à travers ces interactions tendues.

En adoptant ces approches, les entreprises peuvent transformer les clients difficiles en opportunités de renforcer les relations et d’améliorer leur réputation. La gestion habile de ces situations démontre un engagement envers l’excellence du service client, tout en contribuant à la croissance à long terme de l’entreprise.

DERNIERS ARTICLES

Les techniques de fabrication du verre expliquées

Comprendre les techniques de fabrication du verre permet une appréciation plus profonde des produits, facilite l'innovation dans leur conception et ouvre la...

Soft Skills (compétences douces) : les compétences comportementales qui font la différence

Dans le monde professionnel, les compétences douces, également appelées soft skills, sont aujourd'hui de plus en plus prisées par les employeurs. Il s'agit...

7 raisons d’utiliser un logiciel de facturation auto-entrepreneur

Dans l'univers exigeant de l'entrepreneuriat, la gestion administrative représente un défi constant. Entre les tâches opérationnelles, la communication avec les clients et...

L’essor du commerce électronique et l’intelligence artificielle

L'essor du commerce électronique a bouleversé la façon dont nous faisons nos achats en ligne. Avec l'avancement constant de l'intelligence artificielle (IA),...

Une agence photo propose des prestations exceptionnelles pour vos événements professionnels

Vous devez organiser un événement professionnel comme une inauguration, un séminaire, un salon, une opération marketing, le lancement d'un nouveau produit ou...

Gestion de l’auto-entrepreneur : Le guide sans stress

En tant qu'auto-entrepreneur, vous devez bien gérer votre entreprise pour assurer son succès et minimiser le stress. Dans ce guide, nous allons...

Comprendre les acronymes et le jargon business

Dans le monde des affaires, un langage spécifique enrichi d'acronymes et de jargon est souvent utilisé pour faciliter la communication rapide et...

7 trucs, astuces et bons plans pour se sentir bien en coworking

Le coworking, c’est la tendance du moment pour les travailleurs indépendants, les télétravailleurs ou les entrepreneurs. Le concept de...